Filbleu.fr utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur.

Travaux Maintenance Tram - les soirs du 25/04 au 27/04

Les soirs du mercredi 25 avril au vendredi 27 avril en raison de travaux de maintenance, le Tram A est interrompu :

  •  de 20h jusqu'à fin de service en direction de Lycée Jean Monnet
  •  de 21h jusqu'à fin de service en direction de Vaucanson

A partir de 20h des bus « Plan B » sont mis en place entre Lycée J. Monnet et Vaucanson pour assurer la fin de service.

Pour emprunter ces bus de remplacement, vous devez vous reporter aux arrêts « Plan B », situés à proximité des stations tram (informations inscrites sur tous les abris tram, en dessous des grilles horaires).
Toutes les informations sont également disponibles ici.

Pour consulter les horaires cliquez ici

 

Retour à la circulation normale du Tram A dès le samedi 28 avril, début de service.

Merci de votre compréhension.

Information Prioritaire

Travaux Maintenance Tram - les soirs du 25/04 au 27/04

Lire la suite ...

Economique

Une bonne image vaut mieux qu'un long discours :

Un trajet d'1 m en voiture coûte en moyenne 0.40 € (achat du véhicule + entretien + assurance + essence) sans compter le parking.
Avec le vélo, c'est gratuit !

 

Bon pour la santé

L'activité physique, à raison d'1/2 heure par jour, prévient de nombreuses pathologies. Pas toujours facile pour autant de parvenir à caser une demie heure de sport dans des journées déjà bien chargées. Faire du vélo, c'est faire d'un temps mort un temps fort.

La pratique du vélo à raison d'1/2 heure par jour contribue à prévenir :

- les accidents cardiovasculaires
- l'ostéoporose
- l'obésité
- certaines formes de diabètes
- l'hypertension
- le stress

Plus de vélos dans les villes, c'est aussi :

- moins d'allergies et d'asthmes
- moins de bronchites
- moins de bruit

 

Agréable

L'air libre, le soleil, la liberté de mouvement, la convivialité, la facilité de s'arrêter faire quelques courses au passage, c'est toujours plus agréable que de rester enfermé, le nez dans la climatisation, en train de pester après la voiture de devant qui vient de prendre la place de stationnement tant convoitée...

Le vélo permet de profiter pleinement de la ville et lorsque la météo ne le permet pas, il y a toujours les transports en commun...

 

Contemporain

Fini le temps des sourires en coin à l'encontre de celui qui arrivait au travail à vélo.

Aujourd'hui, se déplacer en vélo c'est affirmer son adhésion à la ville contemporaine et à ses valeurs : respect des personnes, de l'environnement, du lieu où l'on vit. C'est aussi montrer que l'on préfère utiliser son budget à d'autres choses que payer des pleins.

En bref, c'est témoigner en faveur d'un autre mode de vie, plus durable, plus humain, plus contemporain.

La pratique du vélo est désormais valorisée et valorisante. Le développement d'infrastructures et de services favorise l'augmentation du nombre de pratiquants, nombre qui justifie à son tour la réalisation de nouvelles infrastructures et le lancement de nouveau service. Vous aussi entrez dans le cercle !

 

Facile dans l’agglo

Notre agglomération se prête bien à la pratique cycliste :

Le relief modéré, la concentration de nombreux équipements et les nombreux emplois dans le centre permettent d'accomplir des déplacements utilitaires à bicyclette.

Télécharger le Guide de l'agglo à Vélo - Urbain            Télécharger le Guide de l'agglo à Vélo - Suburbain

 

Idées reçues

Le vélo c'est dangereux. FAUX !

Le risque perçu est supérieur au risque réel. Cette impression s'explique par l'absence de carrosserie protectrice. En effet, en ville, le vélo est à peine plus dangereux que la voiture ou la marche et beaucoup moins que les 2 roues motorisés, cyclomoteurs ou motos. Plus le nombre de vélos en circulation est élevé, moins la pratique est risquée, le rapport de force en faveur de la voiture s'amenuisant.

 

Le vélo c'est salissant. FAUX !

Avec un carter enveloppant et un garde boue adapté, comme sur les vélos de Velociti, aucun problème. Pas de projections, pas de tâches de graisse.

 

En vélo, on respire toute la pollution des voitures. FAUX !

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, on respire moins de polluant à vélo... qu'en voiture :

- le cycliste reste moins longtemps dans les zones embouteillées et est donc moins exposé.
- le cycliste prend son air plus haut que les ventilations de voitures qui, elles, le captent à moins de 50 centimètres des pots d'échappement.